Aide d'urgence crise Burkina Faso

NUMÉRO DU PROJET : BF93255 BF

photo alliance/dpa/H. Fohringer

CONTEXTE

 

Alors que les problèmes de sécurité au Burkina Faso continuent de s’aggraver, le nombre de personnes déplacées à l’intérieur du pays augmente et la famine causée par la perte des réserves alimentaires et de l’accès aux terres agricoles est non seulement inévitable, mais se rapproche chaque jour un peu plus. Afin d’aider à répondre et à se préparer à ces questions, SIM Burkina Faso a élaboré un plan en deux volets sur la manière dont nous pouvons aider l’Église et d’autres organisations locales à répondre aux besoins des personnes déplacées, à la fois dans leurs circonstances immédiates et à long terme.

LE PROJET

Premier volet

Dans l’immédiat (à court terme), l’intention est d’aider à répondre aux besoins écrasants du nombre croissant de personnes qui ont été déplacées à l’intérieur du pays et/ou qui ont tout perdu lors d’attaques ou d’incidents
de sécurité connexes. SIM BF souhaite acheter des fournitures, assembler et distribuer des kits contenant le strict nécessaire pour permettre aux gens de passer un premier cap jusqu’à ce qu’ils puissent trouver des moyens de subvenir à nouveau à leurs besoins ou trouver des lieux d’hébergement avec des provisions plus importantes. La radio à carte SD est livrée avec les Écritures sous forme audio en 7 langues, ce qui permet de nourrir à la fois le corps et l’âme de chaque destinataire.

La composition des kits peut varier d'une région à l'autre en fonction de la disponibilité des fournitures, le cas échéant si les articles ne sont pas disponibles ou s'épuisent, d'autres articles équivalents peuvent devoir être remplacés. 

Deuxième volet

En plus de ces kits, la SIM BF souhaite également se préparer à la question à long terme qui se profile à l’horizon. La famine « artificielle », qui touchera toutes les personnes au Burkina Faso, qu’elles soient déplacées ou touchées par des incidents de sécurité ou non, lorsque les réserves alimentaires du pays auront été épuisées et insuffisamment réapprovisionnées avec la nouvelle récolte. La SIM BF a décidé de s’inspirer de l’example de Joseph lors de la
préparation aux famines en Egypte (Gen. 41.33-36), et de collecter des fonds pour commencer à acheter et à accumuler des réserves de nourriture dans tout le pays pour les distribuer lorsque la famine frappera. Ces deux besoins sont particulièrement urgents, car, à mesure que les réserves et les stocks de nourriture s’épuisent, les prix vont augmenter, ce qui signifie qu’il sera possible d’acheter moins pour les mêmes montants de dons. Outre le problème de l’inflation, il y a aussi la question de la sécurité, qui ne cesse de s’aggraver et qui a et continuera certainement d’avoir des répercussions sur les possibilités d’achat et de transport vers les zones où les besoins sont les plus grands.

Ces deux besoins sont particulièrement urgents, car, à mesure que les réserves et les stocks de nourriture s'épuisent, les prix vont augmenter, ce qui signifie qu'il sera possible d'acheter moins pour les mêmes montants de dons. Outre le problème de l'inflation, il y a aussi la question de la sécurité, qui ne cesse de s'aggraver et qui a et continuera certainement d'avoir des répercussions sur les possibilités d'achat et de transport vers les zones où les besoins sont les plus grands. 

FAIRE UN DON

Le fonds d’urgence en cas de catastrophes existe pour aider les travailleurs de SIM et leurs ministères dans les zones touchées par de tels événements. Pour contribuer à l’aide apportée, vous pouvez faire un don en ligne ou par un autre moyen. Le numéro de projet est #BF93255 BF.

Remplissez tous les champs demandés et dans la rubrique 'Affectation' sélectionnez 'Projet' dans le premier volet, puis 'BURKINA FASO - Aide d'urgence' dans le second volet.

SUJETS DE PRIÈRES

  • Que Dieu permette que cette crise cesse : que la paix revienne, que les Burkinabés puissent rentrer chez eux

  • Que Dieu pourvoie aux besoins de la population

  • Que ce projet aide concrètement les personnes affectées

  • Que le témoignage chrétien puisse changer des vies à Salut.