Notre Histoire 

L'histoire de SIM a été marquée par plusieurs fondateurs qui ont atteint les endroits les plus inaccessibles pour partager l'Evangile. En Afrique, en Asie, et en Amérique du Sud, ils ont fondé des missions consacrées à l'évangélisation des peuples qui n'avaient jamais entendu parler de l'amour du Christ. SIM travaille avec la même passion que ses fondateurs.

 

 

Mission en Afrique

La Mission Générale d'Afrique du Sud (South African General Mission - SAGM) a été créée par Martha Osborn, Spencer Walton, et Andrew Murray en 1889. Murray, écrivain et fondateur d'une université et d'une faculté de théologie, a toujours considéré la mission comme « le but principal de l'Église ». Après leur mariage, Martha Osborn et George Howe ont créé la Mission Générale d'Afrique du Sud-Est (South East Africa General Mission - SEAGM) en 1891. SAGM et SEAGM ont fusionné en 1894. Leur ministère s'étant étendu à plusieurs pays d'Afrique, ils changèrent de nom en "Fraternité Evangélique d'Afrique" (Africa Evangelical Fellowship - AEF) en 1965.

 

La Mission Intérieure du Soudan (Soudan Interior Mission - SIM) a commencé en 1893. Les canadiens Walter Gowans, Roland Bingham, et American Thomas Kent partageaient la même vision : évangéliser les 60 millions d'africains sub-sahariens. Ne suscitant pas l'intérêt des missions déjà établies —qui disaient qu'atteindre le Soudan était impossible—les trois se mirent en route seuls. Tous les trois ont été atteint du paludisme. Gowans et Kent en moururent en 1894, et Bingham retourna au Canada. Lors de sa deuxième tentative, Bingham attrapa de nouveau le paludisme, et fut forcé de rentrer chez lui au Canada. Dans l'impossibilité de retourner en Afrique, Bingham envoya une autre équipe qui établit une base à Patigi, à 800 kms à l'intérieur des terres (dans l'actuel Nigéria) en 1902. Le travail de SIM s'est développé à partir de là.

 

 

Mission en Asie

En 1892, un homme d'affaires écossais Benjamin Davidson, créa la Mission Générale de Ceylan et d'Inde (Ceylon and India General Mission - CIGM) qui s'étendit de Ceylan à l'Inde du Sud puis jusqu'aux Philippines. Un an après sa création, le travail commença auprès des indous et boudhistes de Ceylan.

 

En 1893, Charles F. Reeve et E.W. McGavin quittèrent l'Australie pour l'Inde. Ils ont été encouragés par un chrétien Eurasien venu en Australie à la recherche de missionnaires pour son pays, et par J. Hudson Taylor. Reeve et McGavin ont relevé le défi et ont rejoint la "Poona and Indian Village Mission" (PIVM). En 1968, ces deux organisations indo-asiatiques ont fusionné pour devenir La Fraternité Chrétienne Internationale (International Christian Fellowship - ICF).

 

 

Mission en Amérique du Sud

En 1893, des évangélistes anglais du mouvement de Keswick ont visité l'Amérique du Sud et ont publié un rapport intitulé : "l'Amérique du Sud, le continent négligé". George Allen et Mary Stirling de Nouvelle Zélande, ressentirent l'appel de Dieu en le lisant. En 1907, ils créèrent La Mission Indienne de Bolivie (Bolivian Indian Mission - BIM). Ils rejoignirent la Bolivie deux ans plus tard pour y exercer un ministère auprès des Indiens Quechua. La BIM s'agrandit ensuite pour devenir La Mission Évangélique des Andes (Andes Evangelical Mission - AEM) en 1965.

 

 

Servir en mission, ensemble

Dans les années 1980, AEM, ICF, et SIM ont réuni leurs forces pour devenir SIM. AEF a rejoint SIM en 1998. En 2000, SIM a adopté le slogan "Serving In Mission," pour les pays anglophones, mais notre nom autour du globe reste SIM.

 

QUELQUES DATES