• Déborah Diaz

Témoignage - Comment Dieu utilise nos dons pour son œuvre

Déborah est partie pour un voyage missionnaire cette année, au Niger. Elle raconte comment elle l'a vécu et nous encourage à être sensibles aux talents que Dieu nous donne pour Sa gloire.


Déborah en compagnie d'enfants pris en charge par Cure Hospital

Quand Christ reviendra et que tu paraîtras devant son trône, qu’auras-tu à lui présenter ? Qu’auras-tu fait des dons et talents qu’il t’aura confiés ? Les auras-tu fait fructifier comme le Bon et Fidèle serviteur de la parabole ou les auras-tu cachés par crainte du maître et de peur de ne rien réussir à faire fructifier, comme le Méchant serviteur ?

Je m’appelle Déborah, j’ai 23 ans et j’ai eu le privilège de partir en mission court-terme pendant 4 mois en Afrique de l’Ouest, au Niger, avec SIM France-Belgique !

J’aurais tant de choses à vous raconter sur cette magnifique expérience : des histoires, des anecdotes, des bénédictions, etc., mais je parlerais peut-être trop comme toujours. Alors voilà un petit retour de cette expérience que j’aimerais te partager :


Quand je suis partie au Niger, j’avais à cœur d’associer ma formation d’architecte avec la mission, selon le plan de Dieu. J’ai, bien-sûr, toujours cette vision dans mon cœur mais elle a évolué, laissez-moi vous expliquer pourquoi.


Quand nous avons esquissé les contours de cette mission avec SIM, il était question que je vienne aider des projets dans le domaine de l’architecture; et bien que sur place j’ai pu être appelée à travailler dans ce domaine, Dieu m’a ouvert tellement d’autres portes dans pleins d’autres ministères divers et variés. Parmi ces différents ministères en voilà deux que je voudrais vous partager.


Le premier a été de donner des cours de musique en partenariat avec une autre mission : j’enseignais le piano à des enfants d’un quartier de Niamey, deux fois par semaine. À cette occasion, nous leur annoncions l’Évangile, à travers une histoire biblique. Le deuxième ministère, était l’alphabétisation : j’aidais une missionnaire qui travaille auprès d’un groupe de femmes nigériennes et d'autres nationalités d’Afrique de l’Ouest.


Dans les deux cas il s’agissait de choses simples dans lesquelles Dieu m’avait formé depuis toute petite. Bien qu’enseigner n’a jamais été un de mes objectifs ni une réelle compétence, le simple fait d’avoir eu l’opportunité d’être scolarisée depuis toute petite me qualifiait et te qualifie pour apporter une aide là où d’autres n’ont pas eu les mêmes opportunités et privilèges. Dieu nous communique son amour et nous en rempli. À nous de le communiquer à notre tour là où il nous place. Quand je travaillais à l’hôpital sur un chantier d’agrandissement, j’étais chaque jour entourée des enfants de l’hôpital. Ils ne parlaient pas la même langue que moi. Pour autant, cela ne nous a pas empêché de créer des liens très forts juste par l’amour, les rires, les jeux, le chant…


Alors si je devais retenir une chose, ce serait cet encouragement bien connu mais qui vaut la peine d'être répété et que je veux te partager :

Pour servir le Seigneur il n'est pas nécessaire d'avoir fait de longues études, d'avoir un diplôme dans le domaine médical, d'être enseignant, ou tout autre métier que nous considérons comme "utile" sur le champ missionnaire. Non tout cela n'est pas le plus important. Car Dieu nous qualifie et nous donne des dons, des talents, des capacités, de l'amour à partager, de la compassion, de la joie, etc. Tant de choses qui font de nous des êtres à part entière mais unis par l'amour de Christ, qui Lui, est capable de faire en nous de grandes choses, des choses où nous même nous nous sous-estimons peut-être. Mais en Lui et par Lui, rien est impossible.

Alors non tu n'es pas trop jeune, pas trop vieux, ou trop petit pour sortir de ta zone de confort et faire confiance à notre grand Dieu. N'attends pas d'être un grand théologien, ou évangéliste pour partager l'amour de Dieu. N'attends pas de "tout connaître" car tu n'y arriveras pas, mais l'Esprit de Dieu qui habite en toi t'éclairera et t'équipera là où Il te placera. Si tu as à cœur de servir le Seigneur, ne t'inquiète pas de tout cela et ne repousse pas à demain, car Dieu saura t'utiliser selon sa volonté pour son plan parfait.


Alors je te repose la question, seras-tu comme le Bon et Fidèle serviteur ou comme le Méchant ? Dieu te qualifie et te confie l’avancement de son règne entre tes mains jusqu’à son retour, qu’en feras-tu ?!


Comment donc invoqueront ils celui en qui ils n’ont pas cru ? Et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler ? Et comment en entendront-ils parler, s’il n’y a personne qui prêche ? Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s’ils ne sont pas envoyés ? selon qu’il est écrit : Qu’ils sont beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles ! Romains 10, 14-15

Vous souhaitez cheminer dans un projet de mission ?

> Contactez-nous : sim.france@sim.org


189 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout