• Léon

Vocation humanitaire ou vocation spirituelle : quelle est celle de SIM ?

La question mérite d'être posée puisque SIM intervient dans des domaines apparentés à l'humanitaire. Mais cela se fait pour accomplir la raison d'être de notre organisation : faire des disciples de Jésus-Christ parmi les communautés du monde où Il est le moins connu.



La dimension humanitaire est louable...


L’humanitaire est par définition, l’action de s’intéresser au bien de l’humanité, en cherchant à améliorer la condition de l’Homme. C’est fort louable et nous ne nions pas tous les efforts faits dans ce sens pour tenter de vivre sur la terre en harmonie les uns avec les autres et en partageant nos ressources. Malgré tout, cela reste fragile ! Combien parfois, de tels efforts voire sacrifices, sont anéantis soudainement « l’homme restant un loup pour l’homme » (Thomas Hobbes (1588-1679), Léviathan - 1651), les modes d'organisation sociale n'y changeant rien. En agissant ainsi, ce pourrait être plus facile pour SIM de récolter davantage de fonds, d’avoir des aides publiques et privées en utilisant quelques photos qui font plus facilement délier les bourses… mais SIM n’agit pas dans cette perspective-là !


...mais ne suffit pas !


SIM a une vocation spirituelle, selon celle rappelée par le docteur de la loi qui s’adressait à Jésus en Luc 10.27 : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée ; et ton prochain comme toi-même ». Cette vocation a pour but, avec la force que Dieu nous donne, d’aller bien au-delà de l’humanitaire grâce à l’œuvre de Jésus-Christ, en offrant une transformation radicale du cœur de l’Homme et en lui donnant une perspective éternelle. Cette transformation passe par le partage de la Bonne Nouvelle manifestée en Jésus-Christ, qui motive toute action engagée par SIM et ses collaborateurs : cette action de partage ne peut se faire qu’en ayant été transformé soi-même par Jésus Christ, régénéré par l’Esprit Saint et sur la base de Luc 10.27 « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée ». Certes, sur bien des aspects, ce partage peut s’apparenter aux efforts que les Hommes au sein d'un service humanitaire manifestent par une entraide pratique aux plus démunis en particulier (« tu aimeras ton prochain comme toi-même », 2ème commandement donné par Dieu à Moïse). Mais l’objectif est bien plus grand, car ne venant pas de nous mais de Dieu (« Il a donné Son fils unique, afin que quiconque croit en Lui, ait la vie éternelle » - Jean 3.16). Son amour partagé par Ses enfants à tous, sans condition de race, sociale ou autre, nous amène à agir sans rien attendre en retour, le faisant pour honorer Dieu, Lui qui nous a fait l’honneur et la grâce de faire partie de Sa famille, en Jésus-Christ. Qui plus est, Il nous donne une espérance et assurance qui n’ont d’égal à rien d’autre sur terre, nous garantissant de partager Sa gloire.


Rejoignez-nous !


Alors, œuvrer dans l’humanitaire pour améliorer l’irréparable ou compter sur Dieu pour partager la transformation qu’Il offre et la perspective éternelle associée ? SIM a choisi : et vous, que choisissez-vous ?

> Vous souhaitez servir avec SIM ? contactez-nous : france.personnel@sim.org

> Vous souhaitez investir avec SIM ? contactez-nous : france.tresorier@sim.org

56 vues0 commentaire