• SIM France-Belgique

Témoins Fidèles dans les Communautés Oubliées

Mis à jour : 19 nov 2019



SIM met en place une nouvelle initiative pour mieux atteindre les endroits sans présence chrétienne avec 3 premiers projets au Mali, au Tchad, et en Thaïlande.


Moins de 5% des missionnaires et financements vont dans des endroits où des personnes n’ont jamais entendu parler de l’Évangile !

Moins de 5% des missionnaires et financements vont dans des endroits où des personnes n’ont jamais entendu parler de l’Évangile ! L’approche traditionnelle de la mission ne permet pas l’inversion de cette tendance, puisque la mobilisation, le financement et le placement dépendent généralement de la présence d’autres missionnaires sur le lieu de mission.


Face à ce constat, dont notre organisation souffre au même titre que de nombreuses autres, le leadership de SIM International essaie de faire bouger les lignes à travers une nouvelle initiative qu’elle a nommée Témoin Fidèle. Il s’agit d’envoyer des équipes afin qu’elles débutent une œuvre là où il n’y a pratiquement aucune présence chrétienne. La nouveauté réside ici dans la nature des équipes et le système de financement des missionnaires.


Des équipes qui brillent par l’amour des uns pour les autre


Historiquement, les missionnaires étaient des occidentaux qui partaient seuls pour commencer un ministère pionnier auprès d’une population qui ne connaissait pas Christ. Cela ne rendait pas facile le contact avec la population et leur isolement n’était pas simple à gérer. Dans l’approche de Témoin Fidèle, l’idée est de recruter des équipes multiculturelles d’une quinzaine de personnes avec au moins deux nationaux qui, même s’ils ne sont pas originaires de la communauté visée, connaissent bien le contexte du pays. Le fait d’avoir des équipes conséquentes et diversifiées constitue un témoignage en tant que tel qui leur permettra de briller par l’amour que les membres auront les uns pour les autres, au milieu de leurs différences (cf. Jean 13.35). Bien entendu, l’objectif ne sera pas de rester entre eux mais d’aller vers les locaux, d’apprendre leur langue et leur culture et de leur manifester le même amour par les relations nouées et par la réponse holistique à leurs besoins.


Faciliter l’envoi de missionnaires des pays en voie de développement


Le deuxième aspect novateur de cette initiative est le système de financement. SIM s’engage, grâce à des donateurs internationaux, à financer jusqu’à 2/3 chaque missionnaire envoyé dans l’un des trois projets de cette initiative. Ce financement se fera pendant une durée maximale de 5 ans, le temps pour le missionnaire de consolider son équipe de partenaires financiers. Grâce à ce système, plusieurs freins devraient céder. Le processus normal implique que le missionnaire, pour partir, doit trouver tout le financement nécessaire à sa mission, grâce à des partenaires financiers.


Dans beaucoup de pays, les potentiels partenaires ne commencent à investir que lorsque le missionnaire est sur le champ en train d’œuvrer effectivement. Cette contrainte devrait donc disparaître. De plus, le système permettra d’accélérer le processus d’envoi. Un des effets escomptés est que de nombreux chrétiens de pays en voie de développement et de tradition non-chrétienne puissent partir sur le champ missionnaire.


Samuel et Katie sont basés à Goz Beïda, au Tchad depuis près de deux ans. Ils sont anglais mais ont passé une bonne partie de leur enfance en France. En collaboration avec une missionnaire de la mission TEAM, ils sont en train de mettre en place la structure pour accueillir la future équipe qui constituera l’un des trois projets Témoin Fidèle.


« Nous croyons que Témoin Fidèle nous permettra de voir la transformation de cette région, à travers le peuple de Dieu qu’Il est en train d’envoyer. Une famille des États-Unis, ainsi que deux femmes d’Australie et d’Inde devraient nous rejoindre prochainement. » raconte Sam. Et d’ajouter : « Nous passons beaucoup de temps à construire des amitiés avec les gens de la ville. Une fois par semaine, nous allons rencontrer des personnes qui vivent dans un camp nomade. Nous essayons de voir comment nous pourrions traiter les animaux de ces personnes, puisque Katie est vétérinaire. »


Que Dieu permette à ces missionnaires d’être des témoins qui Lui sont fidèles et qui brillent auprès de ces populations.



Vous pouvez participer de près ou de loin à cette inititative SIM :

- en investissant financièrement

- en priant (c'est en anglais)

- en partant