• Tianna Haas

Le célibat en mission : questions/réponses

Mis à jour : nov. 19

SIM valorise toutes les étapes de la vie, et le célibat ne fait pas exception ! Nancy, une collaboratrice SIM travaille à un niveau global avec les missionnaires célibataires. Nous lui avons demandé de partager sur leurs besoins et leurs expériences.


© Unsplash

Combien y a-t-il de célibataires engagés avec SIM ?

Actuellement, il y a 4000 collaborateurs SIM à travers le monde. Parmi ceux-ci, nous comptons environ 700 célibataires. Rapportés en pourcentage, le ratio de célibataires est de près de 20%. Ce n’est pas un chiffre à ignorer.


Comment ces collaborateurs sont-ils accompagnés (émotionnellement, spirituellement, etc.) sur le terrain ?

Une des choses à considérer est que nous ne plaçons aucun collaborateur seul sur place. Il y a toujours une petite équipe qui vient à vos côtés.


Il y a deux ans, SIM International a mis en place l’équipe « People Development & Care » pour soutenir nos collaborateurs du monde entier, physiquement, émotionnellement, mentalement et spirituellement. SIM croit dans l’apprentissage continu pour chacun. Notre ambition est de voir nos collaborateurs grandir dans leur relation avec Dieu, dans leurs relations les uns avec les autres, en résilience, et améliorer leurs compétences et l’efficience dans le ministère.


"La vraie relation c’est quand on est OK pour se mettre en position de vulnérabilité !"

Quel est le principal défi dans le ministère pour les célibataires ?

Généralement, il existe des malentendus et des suppositions de ce que veulent les célibataires. Dans le même temps, il y a des malentendus et des suppositions des célibataires sur les personnes mariées. Cela peut donc aller dans les deux sens.

Je pense qu’une communication authentique et bonne est nécessaire. Pour que nous nous sentions suffisamment en sécurité les uns avec les autres, nous devons enlever nos masques et être plus vrais entre nous. La vraie relation c’est quand on est OK pour se mettre en position de vulnérabilité !


Il y a un très bon livre qui a été publié et qui s’intitule Sacred Siblings et qui traite des problèmes de communication que nous pouvons rencontrer tout en proposant des moyens utiles pour aller de l’avant dans nos relations. L’une des auteures est célibataire, l’autre est mariée. Je recommande cet ouvrage à tous nos missionnaires.


"J'ai vu et entendu des histoires de Dieu utilisant des célibataires pour construire des ponts relationnels avec des personnes que les missionnaires mariés n’auraient probablement pas pu construire."

De quelle manière avez-vous vu Dieu à l’œuvre dans la vie de vos collaborateurs célibataires ?

J’ai vu et entendu des histoires de Dieu utilisant des célibataires pour construire des ponts relationnels avec des personnes que les missionnaires mariés n’auraient probablement pas pu construire.


Les célibataires sont aussi capables de rejoindre des communautés éloignées avec l’amour de Christ et avec le désir d’enseigner les vérités de Dieu. Ils utilisent leurs passions et leurs dons pour atteindre les communautés où Christ est le moins connu.


Comment les célibataires s'adaptent-ils dans des cultures différentes ?

Dans les cultures où la famille est une valeur très forte, cela peut être difficile. Mais même dans notre culture, en Amérique du Nord et plus globalement en Occident, la famille est une valeur importante.


Donc, je pense que c’est un défi lorsque nous exerçons notre ministère au sein d’une communauté où la famille est le pilier de la société et où le regard sur les personnes célibataires est différent. Mais nous voulons leur apporter ce beau cadeau de l’Evangile. Nous essayons de trouver des façons créatives de travailler dans de tels contextes et nous savons que Dieu amène ces missionnaires pour partager sur Jésus.


Comment, un chrétien célibataire qui envisage un engagement en mission peut se préparer pour le ministère ?

La bonne nouvelle, c’est qu’ils n’ont pas besoin de le faire seuls. SIM a des personnes qualifiées et expérimentées pour fournir des opportunités d’orientation, de formation et d’apprentissage qui les prépareront au ministère.


Et rappelez-vous : nous croyons en l’apprentissage continu, tout au long de la vie. Nous regardons les besoins de nos collaborateurs et recherchons ou développons la bonne formation à leur proposer. SIM s’associe également avec l’église d’envoi des missionnaires pour prendre soin des envoyés ensemble.


> Les bonnes raisons de partir en mission avec SIM


Priez pour :

  • que les célibataires en mission s’appuient sur Jésus, investissent dans leur ministère et équipent l’Eglise.

  • que les chrétiens mariés et célibataires travaillent à mieux se comprend et se soutenir mutuellement.

  • que les personnes isolées pendant la pandémie trouvent une communauté, que ce soit sur les plateformes en ligne ou en présentiel, dans le respect des normes sanitaires en vigueur.


[Interview traduit de l'anglais - voir l'article original]


Rejoignez-nous !

Si vous envisagez un engagement en mission transculturelle, que vous soyez célibataire ou mariés, nous serions heureux de vous aider à répondre à l’appel que Dieu vous adresse pour partager la bonne nouvelle de Jésus-Christ dans le monde. Contactez-nous : france.personnel@sim.org et voyez comment vous pouvez rejoindre la famille SIM.