• SIM France-Belgique

Le Nouveau Testament en langue tunen !

Le 14 mars 2020 a eu lieu la dédicace du Nouveau Testament en langue tunen dans la ville de Ndikinimeki dans la région du Centre au Cameroun. C’était l’occasion de se réjouir avec le peuple banen de ce que la Parole de Dieu est maintenant disponible dans sa langue.


Lors de la cérémonie de dédicace

Après une période de mobilisation de deux ans, c’est en 2007 qu’a commencé la traduction du Nouveau Testament en tunen, grâce entre autres au partenariat entre l’Association Camerounaise pour la Traduction de la Bible et l’Alphabétisation (CABTAL) et la communauté banen. La Parole de Dieu est maintenant accessible aux Banen dans la langue de leur cœur, celle qu’ils comprennent le mieux. Un des pasteurs présents à la dédicace a dit : « Dieu nous parle maintenant dans notre langue ! A nous désormais d’apprendre et de mettre en pratique ce qu’il nous dit. »

Localisation du peuple banen au Cameroun

Le peuple banen, qui parle le tunen, est réparti dans deux régions du Cameroun, le Centre et le Littoral. La population banen est estimée à environ 100 000 personnes avec environ 41 000 locuteurs tunen. La plupart vit de l’agriculture et le taux d’alphabétisation n’est pas très élevé.

La situation actuelle


Pour pouvoir imaginer les changements qui seront possibles dans cette communauté grâce au Nouveau Testament, il faut bien comprendre la situation actuelle, ou du moins quelques éléments.


Le peuple banen pratiquait la religion animiste avant l’arrivée des premiers missionnaires. Aujourd’hui, beaucoup se disent chrétiens mais continuent de pratiquer les religions traditionnelles en plus de leur foi monothéiste, notamment lors des maladies ou des deuils.


L’alcool est bien présent dans la communauté banen, y compris parmi les chrétiens. Certains en font une consommation excessive et dépensent tout leur argent dans l’alcool.


L’amour de l’argent constitue un vrai problème dans cette communauté. L’argent peut parfois devenir pour certains la première source de motivation, devant le développement de la langue et de la communauté. Plusieurs moniteurs d’alphabétisation ont dû abandonner leur travail faute de compensation financière suffisante à leurs yeux.


Les pasteurs affectés dans les églises banen viennent de tout le Cameroun et ne sont pas nécessairement des locuteurs tunen. Certains ont le désir d’apprendre la langue pour avoir plus d’impact dans leur communauté. D’autres lisent la Bible et prêchent en français et sont interprétés en tunen. Cela est nécessaire dans les églises des villes banen. En général, des lectures du Nouveau Testament sont faites en tunen dans chaque église.


Sur les 41 000 locuteurs tunen, moins de 1 000 personnes savent lire et écrire le tunen d’après les statistiques. Les moniteurs, aussi bien que les apprenants, se sont essoufflés pendant toutes ces longues années de la traduction et en attendant l’arrivée du Nouveau Testament.

Comment le Nouveau Testament en tunen peut-il répondre à ces problèmes ?


Pour voir les bénéfices du Nouveau Testament en langue tunen, un des prérequis est une bonne formation des pasteurs, et en particulier de pasteurs locaux, ainsi que la formation des interprètes. En effet, il faut que les interprètes maîtrisent les mots-clés bibliques et la doctrine en français et dans leur langue pour pouvoir bien traduire les prédications et les enseignements. Sinon, le sens de la Parole de Dieu pourrait être mal compris ou déformé.


Un autre prérequis est la nécessité de reprendre la sensibilisation à l’alphabétisation et de relancer les cours pour que la majorité des locuteurs tunen puissent lire le Nouveau Testament dans leur langue. Une autre possibilité serait de l'enregistrer pour une diffusion orale.


"il faut que le Nouveau Testament soit lu et enseigné dans la langue de cœur de chacun"

Un enseignement solide est nécessaire pour voir la vie des leaders d’églises et des chrétiens transformée. La Parole de Dieu donne tous les éléments pour vivre une foi forte et une vie de sanctification équilibrée. Rien n’est caché devant Dieu et il nous a donné tout ce qu’il faut pour le connaître et vivre une vie qui le glorifie. Mais pour cela, il faut que le Nouveau Testament soit lu et enseigné dans la langue de cœur de chacun et que les enseignements soient vraiment fondés sur la Parole de Dieu. Ce sont ces enseignements qui permettront aux chrétiens de bien comprendre les vérités bibliques, de mettre toute leur confiance dans le seul vrai Dieu et non plus dans les esprits des ancêtres, de fuir les excès de l’alcool, etc.


Ce Nouveau Testament maintenant disponible en tunen ne peut rester qu’un livre qui prendra la poussière ou il pourra changer des vies. Prions pour que Dieu dispose favorablement le cœur des chrétiens pour qu’ils aient le désir de lire sa Parole dans leur langue et de mieux connaître Dieu et celui qu’Il a envoyé, Jésus-Christ. Prions pour que les responsables d’églises soient remplis du Saint-Esprit et utilisent régulièrement et avec sagesse ce Nouveau Testament pour les prédications et les enseignements. Prions pour que les Banen découvrent la lumière de l'Évangile et que leur vie soit transformée.

Témoignage


Quand la traduction du Nouveau Testament a commencé, en 2007, certaines Eglises ont utilisé les portions traduites au fur et à mesure qu’elles étaient disponibles. Les chrétiens ont commencé à mieux comprendre la Parole de Dieu, plusieurs se sont engagés dans les eaux du baptême. On a vu des changements dans les relations entre les chrétiens, plusieurs ont confessé leurs péchés et ont demandé pardon à leurs frères et sœurs. Dès le départ, des changements positifs ont été remarqués. Prions que Dieu continue son œuvre parmi cette communauté.


Article écrit par Morgane Soudrain

Philippe et Morgane Soudrain sont missionnaires avec SIM France-Belgique au Cameroun. Ils sont rattachés à l'association CABTAL et travaillent dans l'alphabétisation en lien avec la traduction de la Bible, et dans la mobilisation.


En savoir plus sur Philippe et Morgane