• SIM France-Belgique

Les survivants d'Ebola en action

En cette période de crise sanitaire mondiale, il nous semblait opportun de faire un retour sur la crise Ebola qui a particulièrement affecté SIM en 2014. Cet article est paru dans le magazine S'IMMERGER #3 (nov. 2015).


Infectée par le virus Ebola, puis guérie, Nancy Writebol, missionnaire envoyée par SIM USA au Libéria est retournée avec son mari sur le champ pour continuer l’oeuvre de Dieu, avec reconnaissance.


Nancy lors de la crise Ebola, avant d'être infectée

« Avez-vous demandé à Dieu "pourquoi moi ?" lorsque vous avez contracté le virus ? » a demandé un jour un reporter à Nancy lors d’un entretien télévisé. Sa réponse l’a sidéré : « je ne lui ai jamais posé cette question mais voici ce que je lui ai demandé "Seigneur, que veux-tu que je fasses avec cela ?" »


je lui ai demandé "Seigneur, que veux-tu que je fasses avec cela ?"

C’est alors que vient la question suivante : « Retournerez-vous au Libéria ? » Dans les semaines et mois qui ont suivi la sortie de Nancy de l’hôpital Emory à Atlanta (GA), elle et son mari ont continué à se concentrer sur l’appel de Dieu pour leur vie. Ils sont retournés au Libéria pour une courte visite en mars dernier, puis ont commencé un nouveau long terme en juin.

« Vous êtes Nancy ? Je suis très heureux de vous rencontrer et je vous remercie d’être revenue au Libéria, vous nous donnez tellement d’espoir ! » est désormais la façon dont elle est saluée à chaque fois qu’elle et David vont au marché. Nombre de libériens sont encouragés dans leur foi par le retour du couple missionnaire. Plus que la célébrité, c’est la façon dont Dieu utilise l’expérience de prime abord négative de Nancy pour le ministère des survivants d’Ebola, qui touche les gens.

Deux ministères en découlent : la gestion du stress post-traumatique et la clinique des survivants d’Ebola.

Nancy s’est formée dans le domaine de la gestion du stress post-traumatique. En juillet elle a présenté les parties du cours de cette formation à deux groupes de quarante participants, et elle se réunit chaque semaine avec deux groupes de femmes pour les aider à faire face à divers traumatismes en déposant leur douleur à la croix. Dans la clinique des survivants d’Ebola, au sein d’ELWA hospital Nancy accueille les patients, identifie leurs problèmes, et leur fournie les ressources tout en les aimant de l’amour de Jésus.

Un nouveau directeur

En mars dernier, David est devenu directeur de SIM Libéria et directeur exécutif des ministères ELWA (Eternal Love Winning Africa) dans le pays. Il avoue : « Cela ne me gêne pas de dire que la tâche m’effraie ! » En effet, il doit porter la vision stratégique et la direction de SIM dans ce pays, tout en gérant les différents ministères développés sur place (hôpitaux, radios, écoles, etc.) avec plus de 250 missionnaires et collaborateurs, et un budget de plusieurs dizaines de milliers de dollars par mois.

À travers toutes ces choses, Dieu les ramène aux paroles adressées à Josué (Josué 1.7-9) « Seulement, fortifie-toi et aie bon courage en te conformant fidèlement à toute la loi que Moïse, mon serviteur, t’a prescrite. Ne t’en écarte ni à droite ni à gauche afin de réussir où que tu ailles. Que ce livre de la loi ne s’éloigne pas de toi ! Médite-le jour et nuit pour agir avec fidélité conformément à tout ce qui y est écrit, car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras. Ne t’ai-je pas ordonné : ‘Fortitie-toi et prends courage’ ? Ne sois pas effrayé ni épouvanté, car l’Éternel, ton Dieu, est avec toi où que tu ailles. »


Voici une liste de quelques projets que Dieu a permis d’initier au Libéria :


  • un partenariat avec l’Eglise Évangélique du Libéria (ECOL) pour entourer les survivants d’Ebola et leurs familles au travers de groupes de soutien dans les communautés locale,

  • des témoignages à la radio de patients du Trauma Healing Institute (Institut de soin pour victime de stress post traumatique),

  • le Séminaire Évangélique de l’Afrique de l’Ouest qui fera sa rentrée en janvier 2016: des cours destinés aux étudiants déjà diplômés,

  • construction de nouveaux bâtiments pour l’hôpital ELWA prévues pour mai 2016

  • Agrandissement de l’ELWA Academy pour pouvoir offrir des classes de lycées

  • Construction d’un nouveau studio de production pour la radio ELWA

  • Le retour de missionnaires SIM rentrés au cours des événements et la venue de nouveaux missionnaires pour apporter du soutien et apporter de nouvelles opportunités au champ missionnaire Libérien.



RAPPEL DES FAITS

Les combattants d’Ebola “personnes de l’année 2014”

En juillet 2014, Nancy Writebol (SIM USA) contractait le virus Ebola, tout comme son compatriote américain Kent Brandly (Samaritan’s purse). Tous deux travaillaient alors à l’hôpital ELWA, au Libéria, en première ligne dans la lutte contre le virus. Ils furent les deux premiers américains à être atteints par le virus, ce qui eut un retentissement médiatique très fort, au moment où celui-ci avait pris le statut d’épidémie, tuant près de la moitié des personnes infectées. Grâce à Dieu, Nancy et Kent furent pris en charge immédiatement et bénéficièrent de l’injection d’un sérum expérimental. Après leur rapatriement aux États-Unis, ils furent guéris et sortirent de l’hôpital quelques semaines plus tard.



> Abonnez-vous à nos publications