• SIM France-Belgique

Maalo, jeune aveugle qui voit !

Aveugle à l’âge de 5 ans, Maalo une jeune Burkinabée est trouvée par Jésus-Christ et met en Lui son espérance.


C’est l’histoire de Maalo que nous vous contons. Celle d’une jeune femme de 17 ans, née dans une famille pauvre de la brousse burkinabée et aveugle depuis son enfance. Dans un tel contexte, sa destinée était toute tracée : inaptitude à travailler, manque d’autonomie, incapacité pour la famille de subvenir à ses besoins, et donc rejet de la société, vie misérable et mort dans la solitude. Telle est la destinée à peine caricaturale, de milliers d’aveugles en Afrique et dans le monde. Oui, mais Dieu s’est joué de ce pronostic pourtant réaliste.


À l’âge de 5 ans, Maalo devint aveugle accidentellement. Ses parents animistes firent un sacrifice par l’intermédiaire d’un féticheur, dans l’espoir qu’elle recouvre la vue. Mais ce sacrifice s’avéra inutile et Maalo resta aveugle, au grand désespoir de ses parents. Dans les mois qui suivirent, des gens vinrent au village de Mahoungou où elle habitait avec ses parents. Il s’agissait d’une équipe qui effectuait un dépistage des personnes en situation de handicap dans le village et aux alentours.


Cette équipe visita la famille de Maalo. La petite fille fut recensée comme handicapée et l’équipe proposa à ses parents de la prendre en charge dans un programme adapté. Françoise Pedeau, missionnaire envoyée par SIM France au Burkina Faso avait créé une structure d’accueil des enfants handicapés pour les prendre en charge : le Centre Handicapés en Avant (CHA), à Mahadaga. Ce centre, Françoise l’avait créé avec l’ambition de donner un avenir aux enfants handicapés par la réhabilitation physique, la réhabilitation sociale, mais aussi et surtout par le partage de l’Évangile.


"Je faisais d’affreux cauchemars et j’avais peur. Dès que j’ai reçu Jésus-Christ dans ma vie, tout cela s’est éloigné de moi… Il a fait de moi Son heureuse enfant."

Les parents acceptèrent sans trop d’hésitation, tant cette proposition était inespérée. C’est ainsi que Maalo intégra le CHA et l’école intégratrice des aveugles et sourds-muets au sein même du centre. Elle put ainsi suivre une scolarité presque normale, malgré son handicap, et arriver jusqu’au brevet des collèges qu’elle passera cette année*. Elle aura l’opportunité ensuite de poursuivre ses études ou de suivre une formation professionnalisante. Surtout, Maalo put entendre parler de Jésus alors que cela ne serait probablement jamais arrivé si elle était restée chez ses parents. En 2006, grâce à une « tantie » elle comprit que la bonne nouvelle de l’Évangile était pour elle également, elle qui fut pourtant mise de côté par la société et à qui personne ne s’adressait. « Je faisais d’affreux cauchemars et j’avais peur. Dès que j’ai reçu Jésus-Christ dans ma vie, tout cela s’est éloigné de moi… Il a fait de moi Son heureuse enfant. »


Ce qu’il y a de merveilleux dans cette histoire, c’est que Maalo donna sa vie à Jésus, sans être certaine de retrouver la vue de son vivant. Mais elle comprit que Dieu Lui proposait une perspective bien plus grande. Un passage de la Parole de Dieu éclaira son cœur : « Les aveugles verront et les sourds entendront. » Ésaïe 35.5. Jésus a ouvert les yeux de son cœur en se révélant à elle et en lui offrant la vie éternelle. Et Il lui a donné cette ferme assurance qu’elle Le verra de ses propres yeux, face à face, et qu’elle se réjouira avec le peuple de Dieu dans Son royaume où plus aucune souffrance ni handicap n’existeront.


C’est cette espérance qui réjouit d’ores et déjà Maalo dans les temps présents. « J’ai compris que le handicap n’est ni une fatalité, ni une malédiction. » Elle sait que Dieu lui a aussi réservé un avenir ici-bas. C’est cela qu’elle veut partager aux personnes qui l’entourent, qu’elles soient handicapées ou non, car même valides, les gens qui ne connaissent pas Christ sont aveugles.





*Maalo n’a malheureusement pas réussi cet examen. Merci de prier pour elle

> Article issu du magazine S’IMMERGER N°7 édité par SIM France-Belgique

> En savoir plus sur le ministère Centre Handicapés en Avant

138 vues