top of page
  • Photo du rédacteurSIM France-Belgique

Bientôt le mariage, mais d’abord la mission !

Dans le cadre de son stage d’étude à la faculté de théologie de Vaux-sur-Seine, Thomas Seeburn, 25 ans, est parti en mission transculturelle en Côte d’Ivoire avec SIM. Avant de partir, mi-juin, il nous a accordé un entretien.


Thomas Seeburn

Bonjour Thomas, peux-tu nous expliquer pourquoi un jeune homme qui va se marier dans quelques semaines [ndlr : à la fin de l’été] part pour découvrir la mission en Afrique, juste avant ?!


Très bonne question, pour nous l’un n’empêche pas l’autre. Cela faisait plusieurs années que j’avais à cœur de partir en mission, on va dire que ce voyage était prévu avant que je rencontre ma future épouse. Alors, lorsque j’ai intégré la faculté de Vaux-sur-Seine et qu’on m’avait indiqué qu’il y aurait un mois de stage, j’en ai rapidement discuté avec elle. À ce moment-là, nous n’étions pas encore fiancés et aucune date pour le mariage n’était arrêtée. Cependant, ce projet que nous portons tous les deux était sur notre cœur. Eden [ndlr : le nom de sa future épouse], m’a toujours conforté dans ce projet et par la suite, lorsque nous nous sommes fiancés, nous avons fait en sorte d’organiser le mariage le plus en amont possible pour que la majeure partie de l’organisation du mariage soit bouclée lors de mon départ pour ce stage transculturel. Aujourd’hui, je pense qu’on a plutôt bien respecté ce qu’on s’était dit.


C’est un sacré défi ! Tu es donc étudiant à la faculté de théologie de Vaux-sur-Seine. Pourquoi as-tu décidé de suivre cette formation ?


Oui j’ai à cœur l’enseignement et la mission. Cela faisait plusieurs années que je souhaitais étudier la théologie. Les portes ne s’étaient jamais ouvertes jusqu’à l’année dernière finalement, alors j’ai mis mon travail à plein temps de côté et j’ai continué à travailler en tant que free-lance à temps partiel pour me concentrer sur les études de théologie.


Mais tu avais déjà un diplôme avant ça !


Du coup oui j’ai un master en E-Business, c’est tout ce qui concerne le marketing digital et la création d’entreprise en ligne : création et animation de site, référencement, webdesign, gestion de projet, marketing, etc.


Et tu continues à avoir des contrats pendant tes études. N’est-ce pas trop dur de cumuler les deux, en plus de la préparation d’un mariage ?


Oui, je continue à avoir des contrats. Je remercie le Seigneur de ce que j’ai de très bon clients, compréhensifs et avec qui je collabore bien. J’ai aussi l’avantage de travailler avec mon ordinateur et une connexion internet, cela suffit alors ça me permet plus de flexibilité. Pour répondre à la question, je suis d’accord, je pense que se marier représente une des périodes les plus intenses de la vie. C’est une petite période ça va passer. En attendant, il suffit d’être organisé, communiquer, s’écouter et prendre du temps avec le Seigneur puis sur un an, ça roule !


Revenons à ton stage en contexte transculturel pour lequel tu t’apprêtes à partir [ndlr : Thomas est actuellement sur place au moment de la publication de cet entretien]. Où vas-tu et qu’est-ce qui t’attend là-bas ?


Je vais en Côte d’Ivoire, dans la lignée de mon année à la fac et de mon appel, on a constitué avec SIM et l’Église là-bas un projet avec pour mission principale l’enseignement dans l’Église locale. Il s’agit d’une union d’Églises qui a de nombreux besoins dans l’enseignement de la parole de Dieu. Après, je vais aussi œuvrer à différents niveaux, selon les besoins et participer aux activités de l’Église.


As-tu déjà voyagé hors de la France ? et en particulier hors de l’Europe ?


Oui, j’ai déjà voyagé en dehors de la France. J’ai la double nationalité par mon papa qui est né à Maurice. C’est un pays où je vais tous les 3-4 ans. Souvent, quand on parle de l’île Maurice on voit les belles plages, mais j’ai la chance, quand j’y vais, d’être immergé dans la culture en allant visiter la famille.

J’ai aussi déjà voyagé en Europe surtout les pays autour de la France : Espagne, Suisse, Allemagne, Angleterre, Irlande. J’ai eu la chance de faire un stage de 2 mois au Canada, à Montréal, vivant en colocation et étant immergé dans la vie d’un Montréalais.


Imagines-tu déjà les défis qui sont ceux des locaux que tu vas côtoyer ?


Non je ne sais pas trop à quoi m’attendre là-bas, je pense que ce sera la découverte. Je peux quand même imaginer que ce sera très différent de notre contexte français et occidental.


Un mois c’est court. Est-ce un avant-goût d’un engagement à plus long-terme ?


Exactement ! Une première mission découverte avant la réalisation d’une mission à plus long terme cette fois ci en commun avec ma future épouse. On s’attend à Dieu pour construire ce projet.


Comment ta future épouse voit les choses ? Vous vous projetez dans un type de ministère, ou dans un lieu précis de mission ?


Oui, on se projette ensemble, elle fait médecine et a le souhait d’apporter des soins. Elle sert également à l’Église : elle chante et on anime le groupes des ados ensemble. Donc il y a un projet de départ en mission en commun. Cependant on n’a pas de lieu précis, on reste à l’écoute du Seigneur.


Concernant l’enseignement théologique, c’est quelque chose qui t’intéresse, pour lequel tu te sens appelé ici ou ailleurs ?


Oui complètement ! Je me sens appelé pour l'enseignement biblique. Déjà dans mon métier j'ai déjà des opportunités de former mais là concernant l'enseignement biblique, j'ai bien plus à cœur. C'est d'ailleurs la raison qui m'a poussé à faire la faculté de théologie.


Es-tu rassuré d’être accompagné par une organisation missionnaire ?


Oui, c'est une première pour moi, et SIM m'apporte toute son expertise terrain pour que je puisse partir dans les bonnes conditions et préparé. J'ai notamment assisté au programme de formation SIM GO dans les locaux en France.


Pour quels sujets nos lecteurs pourraient prier te concernant ?


Priez pour ce pays de la Côte d'Ivoire, et pour l'implantation d'Églises notamment dans les villages. La vie des implanteurs n'est pas facile. Priez pour l'envoi de nouveaux missionnaires, et également priez d'un point de vue personnel pour ma fiancée et moi : que le Seigneur nous montre son plan par rapport à ce projet de mission.


Merci Thomas !

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page