• SIM France-Belgique

Annoncer Christ dans un contexte de persécution (Index de persécution 2020)

Mis à jour : janv 17

#Index2020 #ChrétiensPersécutés #PortesOuvertes #Missionnaires

Hier (15 janvier 2020), l’organisation Portes Ouvertes a publié l’index mondial de persécution des chrétiens – édition 2020. Et la tendance de fond qui consiste en l’intensification des persécutions se confirme encore cette année, avec près de 260 millions de chrétiens opprimés à travers le monde. Dans cet article on se pose la question : comment être missionnaire et faire des disciples de Christ dans un contexte hostile ?


Nous constatons depuis plusieurs années l’instabilité grandissante dans certaines régions du monde, aux niveaux politique, religieux, communautaire, économique, climatique, etc. La bande sahélienne, le Moyen Orient, et certains pays d’Asie centrale en sont les exemples les plus marquants. Les premières victimes de cette instabilité sont souvent les minorités, et particulièrement les chrétiens. Ils sont désignés, par les gouvernants, les chefs religieux, les chefs d’organisations terroristes comme cible à éliminer car représentant une menace pour la sérénité du pays, ou de la communauté majoritaire. Ils sont jetés en pâture à la population qui est encouragée à les oppresser, ceci afin d’enrayer les réveils que Dieu suscite...


Un enjeu : rendre accessible l'Évangile à tous malgré les obstacles


SIM est présent dans la plupart de ces pays. Cela est logique en réalité, puisque là où nous voulons être ce sont les endroits où Christ n’est pratiquement pas annoncé, là où la bonne nouvelle de Dieu n’est presque pas connue. Et les zones de persécution correspondent globalement aux zones où il y a encore des peuples non-atteints, c’est-à-dire des peuples qui n’ont (pratiquement) aucun accès à l'Évangile.

Les missionnaires envoyés dans ces pays veulent être un soutien moral et spirituel pour ces frères et sœurs dans la foi qui sont bien souvent dispersés ou empêchés de vivre la communion fraternelle. Ils veulent aussi faire naître et fortifier des communautés de croyants qui auront ainsi à cœur de partager l’espérance qui les habitent, et ce quel qu’en soit le coût.


En effet, les chrétiens sont appelés à ne pas craindre de perdre leur vie pour la cause de l’Évangile. En Occident, cela reste un concept bien flou, mais dans d’autres pays, c’est une réalité à laquelle les chrétiens sont confrontés. Mais grâce à Dieu, le Saint Esprit les soutient et leur donne la sagesse dans leurs entreprises de témoignage.


« Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle la sauvera. » Marc 8.35

En allant là où Christ n'est pas connu, les missionnaires se mettent sciemment en danger - même si les organisations missionnaires cherchent à réduire les risques au maximum. Ils ont la vision que ces peuples auront un jour accès à l'Évangile de manière libre et massive. Mais cela ne peut pas arriver sans aide extérieure car ces peuples n’ont aucune présence chrétienne, ou alors si faible et si surveillée, qu’il est impossible aux chrétiens autochtones d’atteindre l’ensemble de la population. C'est donc convaincus que Dieu veut les utiliser comme humbles collaborateurs pour accomplir cette vision que les missionnaires se rendent dans ces endroits difficiles.


Surmonter les risques pour toucher les cœurs


La mission ne peut plus se faire de manière publique de nos jours. Les missionnaires ne peuvent plus entrer dans un pays avec un visa missionnaire comme c’était le cas à une époque. L’activité missionnaire doit être dissimulée, par des activités de couverture, afin de ne pas mettre en péril le travail souterrain d’évangélisation. Et Dieu permet beaucoup de créativité, d’ingéniosité et de sagesse pour contourner les barrières et éviter les risques afin que son message d’espérance puisse être diffusé avec la population locale. Les précautions sont nombreuses et ralentissent le processus de partage de la bonne nouvelle mais ne l’empêchent pas totalement ! Les relations individuelles authentiques sont souvent la manière que Dieu utilise pour atteindre les cœurs des individus et transformer leur vie.


Il est beau, édifiant, interpellant pour nous chrétiens occidentaux, de prendre conscience de la réalité difficile que traversent de nombreux frères et sœurs dans la foi, mais aussi de s’émerveiller en voyant comment Dieu agit, avec puissance, dans des contextes qui lui sont hostiles. Continuons de soutenir nos frères et sœurs persécutés et nos missionnaires dans la prière ! Ayons foi que Dieu agira en leur faveur et pour la cause de l'Évangile.

70 vues