• SIM France-Belgique

Louta, une veuve qui fait le bien autour d'elle

Mis à jour : 19 avr. 2018


Louta en compagnie de Soula Isch

Soula Isch, missionnaire et veuve qui a créé le projet Dorcas en Afrique de l'Ouest, nous raconte la belle histoire de Louta, une veuve burkinabé.


"J'ai rencontré Louta lors de mon dernier voyage à Piéla en février 2018. Piéla est une commune au nord-est du Burkina Faso, dans la province de Gnagna. La ville a une population d'environ 8.000 habitants où le message de l'Évangile a été apporté il y a plusieurs années. Nous y avons plusieurs églises, un centre médical important qui sert non seulement la population de Piéla mais la population de nombreux villages dans le nord du pays, une école chrétienne, une école pour enfants sourds et muets, et un pensionnat pour les filles au niveau du Lycée.


Louta est veuve, avec cinq enfants, son mari était pasteur dans une de nos églises EE/SIM au Burkina Faso ; il est décédé il y a quelques années. Louta, comme toutes les veuves, essayait de joindre les deux bouts pour soutenir ses enfants en faisant toutes sortes de travaux. Le Projet Dorcas a aidé plus de 400 veuves au Burkina Faso depuis 2006. Je suis allée à Pièla pour visiter et encourager les veuves que je connaissais et rencontrer les nouvelles. Les veuves se réunissent régulièrement pour s'encourager par la Parole de Dieu et en partageant leurs expériences. Il y en a qui réussissent bien leur travail. Louta en est une.


Il y a quelques temps, le Président du pays a commencé à porter des tenues faits d'un tissu local. C'est ainsi qu'il a lancé une mode. Tout le monde, hommes et femmes, veulent porter des vêtements faits avec le pagne local.

Louta sait tisser et elle a les outils nécessaires pour le tissage. Elle a prié et elle a osé demander aux responsables du Projet Dorcas un prêt important afin d’acheter une grosse quantité de fils de coton. Elle a osé faire quelque chose que très peu de gens font. Elle a saisi l'occasion de ce tissu à la mode pour faire avancer son commerce, et les résultats sont incroyables. Elle a déjà gagné 500% du prêt qu'elle a eu de Dorcas. Elle a été en mesure de le rembourser rapidement. Elle a donné en plus du travail à 18 autres femmes dont la plupart sont veuves. Elle a aidé deux de ses enfants qui vont à l'université et le meilleur de cette histoire, c'est qu'elle a décidé de soutenir financièrement deux pasteurs l'année dernière et deux autres cette année. Les veuves dans son pays et en général en Afrique n'ont pas de statut, elles ne sont pas prises en considération.

Louta rit comme la femme de Proverbes 31. Et moi je souris et je loue le Seigneur pour sa fidélité aux veuves comme Louta !!! Merci de prier pour les veuves en Afrique et de faire partie de ce que Dieu est en train de faire parmi elles. Priez pour que d'autres veuves puissent réussir leur travail et pour retrouver le sourire dans leur vie..."

'' Elle est revêtue de force et de gloire, Et elle se rit de l'avenir.'' Proverbe 31.25


> Vous pouvez soutenir le projet Dorcas. En savoir plus



Inscrivez-vous au blog puis allez dans vos paramètres pour vous abonner et ainsi recevoir une notification dès la publication d'un nouvel article !